EMD LIFE

“Je lance une invitation aux dirigeants d’entreprises”

25
Juin 2021
par Jean-Pascal Mégret-Renner

Propos recueillis par Caroline Dupuy – Journaliste LES NOUVELLES PUBLICATIONS

LNP : Vous avez pris la tête de l’EMD en mars. Qui compose la nouvelle équipe dirigeante de votre école ?


Jean-Pascal Mégret-Renner : L’EMD, aujourd’hui, est à un tournant. Ses dirigeants fondateurs – les chefs d’entreprises Jacques de Chateauvieux et Xavier Palou – nous ont passé le relais. Cette nouvelle direction arrive dans un contexte de croissance pour l’EMD, qui en 17 ans, a dépassé le cap des 500 étudiants. Elle s’inscrit à la fois dans une continuité et dans une nouvelle dynamique pour affronter de nouveaux défis. Et notamment atteindre le millier d’élèves, dans quelques années.


Je viens de prendre les fonctions de directeur de l’EMD. Dans cette mission, je suis assisté de Claudia Delgadillo qui devient directrice adjointe. Nous connaissons tous les deux très bien l’école et nos compétences sont très complémentaires. Claudia Delgadillo est arrivée en 2016 à l’EMD comme responsable pédagogique. Elle est en charge de différents programmes. Quant à moi, j’ai intégré l’EMD en 2011 en tant que professeur d’économie.

LNP : Quelle évolution souhaitez-vous mettre en place à court terme au sein de l’EMD ?

Nous souhaitons nous intéresser encore plus au numérique. Nous étudions déjà le web marketing mais beaucoup de chercheurs étudient l’impact de la Covid sur la numérisation des entreprises.

C’est le thème de 2020. En terme de numérisation il y aura un avant et un après. Le phénomène n’est pas nouveau mais il s’est accéléré au sein des entreprises du fait de la crise sanitaire.


LNP : Quels liens votre école a-t-elle avec les chefs d’entreprise ?


Notre école a été fondée par des chefs d’entreprise. L’idée a toujours été que les compétences de nos étudiants collent avec la réalité, c’est-à-dire avec les besoins des chefs d’entreprise. Pour cela il convient de bien comprendre leurs attentes pour s’adapter. Et ne jamais créer de décalage. Pour toutes ces raisons, je lance une invitation aux dirigeants d’entreprises pour qu’ils prennent contact avec nous.

Nos formations ont besoin de vous. Plus nous travaillerons main dans la main et plus nos étudiants correspondront à vos besoins.